LUNE JAUNE – La ballade de Leila et Lee

Cie IL VA SANS DIRE

LUNE JAUNE – La ballade de Leila et Lee

Olivier Barrere

Leila, adolescente mutique, s’imagine en héroïne d’un road movie, une équipée sauvage au rythme échevelé, à l’intrigue de plus en plus rocambolesque.
Mais y croit-elle seulement ?
Leila est La silencieuse. « Elle est connue pour ça, c’est son truc. »
Mais CELLE qui ne parle pas ne risque pas d’être entendue.
Et si, dans son intrigue, Leila s’entête à être « La silencieuse », elle ne sera pas entendue.
Ses personnages de fiction prendront le pouvoir.
Elle jouera les seconds rôles.
Pour imposer sa version, Leila devra prendre la parole.
Parler. Se positionner.
Pour tenir le cap de son récit.
Et choisir, par exemple, de renoncer crânement au mirage de l’Happy End Hollywodien.
Pour grandir.
Pour apprendre à faire face au réel.

Leila, « La silencieuse », s'extrait de sa réalité en imaginant une cavale à la Bonny and Clyde, une fiction furieusement débridée.

Présentation de la compagnie

Créée en 2015,IL VA SANS DIRE, agence son parcours dédié aux écritures contemporaines, autour de créations de plateau, de chantiers de recherche et autres lectures publiques.
Démarche collective, exigence et esprit frondeur sont les axes de recherche de la compagnie. Elle utilise la scène comme moyen d’exploration du fragile et de l’incertain en y invitant la tentative et la prise de risque. Ses créations peuvent s’envisager comme des objets d’étude à déchiffrer. Ne pas tout livrer, chercher le point d’équilibre, pour offrir à l’auditoire, un espace de projection et de questionnement.

Olivier Barrere - Mise en scène

Olivier Barrere, comédien de formation, oriente son trajet vers la mise en scène en 2015,
Lune jaune - la ballade de Leila et Lee de David Greig est la troisième création dont il signe la mise en scène pour la compagnie IL VA SANS DIRE.

Il se forme au conservatoire d’Avignon, avec Louis Beyler (TNS promotion 57) et Pascal Papini. Il y suit un enseignement où la réflexion sur le jeu et la mise en scène sont intrinsèquement liées. Il travaille ensuite avec Jacques Lassalle, Solange Oswald, Renaud marie Leblanc, Aurélie Pitrat Guillaume Baillart, Albert Simond. Parallèlement à son trajet de comédien, il goutte à la mise en scène, au sein de différentes compagnies, en se frottant à des textes d’Alfred de Musset, de Jean Pierre Simeon ou d’Enzo Cormann. Au cours de ces années, Il aura aussi l’opportunité de rencontrer Patrick Kermann puis Noëlle Renaude, auteurs dont le travail d’écriture, basé sur le langage comme objet même de l’exploration théâtrale, a structuré son approche de la mise en scène.

En 2015, alors qu’il devient Artiste Compagnon de la Garance - scène nationale de Cavaillon, il fonde la compagnie IL VA SANS DIRE avec l’envie de proposer un théâtre vibrant et populaire. D’envisager le théâtre comme lieu où rêver et se réjouir. Se tenir debout et faire face aussi. Il crée Il VA SANS DIRE pour s’offrir un espace de réflexion et de recherche, centré sur le texte, la langue comme territoire intime, structurant et constituant de la pensée. Sa volonté est d’utiliser le plateau comme un terrain d’exploration du dire.

La dimension collective est prépondérante dans son travail. IL VA SANS DIRE s’est déployée grâce au concours d’artistes intimement engagés dans le processus de création. Aurélie Pitrat qui apporte sa science du jeu et son expérience d’animal de plateau et Erick Priano, à la lumière et à la scénographie, dont les espaces structurés et la recherche esthétique se déploient en résonance avec les questionnements dramaturgiques.

Parallèlement au développement d’IL VA SANS DIRE, Olivier Barrere a, ces dernières années été sollicité par d’autres structures, comme oeil extérieur, dramaturge ou metteur en scène. Depuis 2020, il collabore étroitement avec la compagnie réunionnaise LEPOK EPIK pour qui Il a signé 2 mises en scène. La compagnie Animal 2nd, implantée en Corse lui a demandé d’investir la dramaturgie de 7 secondes d’éternité de Peter Turrini. (2022)
La compagnie Rhizome d’Avignon l’a associé à sa dernière création CRACHE- physiologie d’une langue encombrée (2024).

Distribution

Mise en scène  Olivier Barrere
Mise en jeu Aurélie Pitrat
Jeu Marion Bajot, Olivier Barrere, Titouan Huitric, Thibaut Pasquier
Guitare et effets Nico Morcillo
Scénographie et lumières Erick Priano
Costumes Coline Galéazzi
TEXTE DAVID GREIG
Traduction Dominique Hollier

Production

Production La compagnie IL VA SANS DIRE
Co-production  Bois de l’Aune (Aix en-Provence) La Coloc de la Culture-ville de Cournon d’Auvergne (Cournon d’Auvergne), Théâtre des Halles (Avignon), Théâtre des Carmes (Avignon)

La Cie IL VA SANS DIRE est subventionnée par la Ville d’Avignon, le Département de Vaucluse, la Région Sud et la DRAC Sud.

Projet réalisé avec le concours de l’Institut Supérieur des Techniques du Spectacle (Avignon)
Accueil en résidence Théâtre des Halles (Avignon) Théâtre des Carmes (Avignon) Centre départemental de Rasteau (Vaucluse) Théâtre Benoit XII (Avignon) Pôle culturel Jean Ferrat (Sauveterre) L’Entrepôt – Cie Mises en scène (Avignon)

Ils en parlent

“Une course initiatique et fiévreuse qui dit la quête des origines et la naissance du désir, l’envie d’en découdre et de devenir enfin adultes, sans trop savoir comment.

THEATRAL MAGAZINE

“Ce texte de bruit et de fureur est empoigné avec une énergie rageuse par les acteurs”

THEATRAL MAGAZINE

Théâtre

9:55 > 12:20trajet en navette compris

du 04 au 21 juillet

Relâches les 10 & 17


Château de Saint-Chamand Itinéraire /


Spectacle 10:15 > 11:55
À partir de 12 ans

Tarif Plein : 22,50€ 
Tarif Off : 16€ 
Tarif Pro : 10€

Réserver un billet

Vous aimerez aussi