SERENA

AU POINT DU SOIR

SERENA

Clément Pascaud - Texte Marion Solange-Malenfant

Depuis l’âge de ses 12 ans, Clément nourrit une fascination profonde et durable pour la tenniswoman Serena Williams. Sa puissance, sa force, sa volonté, sa personnalité « extraordinaire » ont été un modèle, une source d’inspiration. Il a suivi toute sa carrière, vécu tous ses exploits et ses échecs. Il a gagné avec elle et souffert avec elle. De 1998 à 2022 Serena Williams est une légende du sport au-delà même du tennis mais aussi une parole politique par le caractère exceptionnel de son parcours : lutte contre le prédéterminisme, lutte contre le racisme, lutte contre les stéréotypes. Elle est la sportive contemporaine. Serena Williams, c’est aussi un corps, un corps qui fut jugé, maltraité, offensé : un corps qui a bousculé les stéréotypes.

Dans une scénographie minimaliste, Clément Pascaud, seul en scène, nous invite à écouter ses souvenirs tennistiques avec humour. A travers sa passion pour Serena, il se raconte et nous laisse entrevoir la solitude qui a jalonné son adolescence et ses difficultés à se construire et à s’affranchir de certains modèles sociétaux.

Entre récit et stand-up, Clément Pascaud nous livre sa passion pour celle qui l'a sauvé : Serena Williams

Présentation de la compagnie

Basée à Nantes sous la direction du metteur en scène Clément Pascaud, la compagnie se concentre sur le théâtre contemporain, portant une attention particulière aux autrices-auteurs contemporain.e.s vivant.e.s, s'intéresse aussi à la réécriture des mythes souhaitant rendre accessibles les textes référencés. Toutes les créations traitent de la question de l’identité sous différents prismes : intime, politique et social.
La compagnie est subventionnée par la Ville de Nantes, le Département de Loire-Atlantique, la Région des Pays de la Loire et la DRAC des Pays de la Loire (aides au projet).

PASCAUD Clément - Metteur en scène

Clément Pascaud fonde en 2016 la compagnie AU POINT DU SOIR qu’il installe à Nantes avec le désir d’explorer des textes qui questionnent l’identité, la quête du soi.

Il a monté les textes de plusieurs autrices-auteurs contemporain.e.s : "Juste la fin du monde" de Jean-Luc Lagarce - "Penthésilée" de Lina Prosa - "Jackie" de Elfriede Jelinek - "Nu masculin debout" de Bernard Souviraa.
Artiste compagnon de 2017 à 2020 au TU-Nantes, il crée trois de ses spectacles, coproduits et présentés également au Quai-CDN des Pays de la Loire.
De 2018 à 2021, il est artiste résident au Nouveau Studio Théâtre de Nantes au sein du label Grosse Théâtre.
En 2021, Clément Pascaud passe une commande d’écriture à la réalisatrice et scénariste Pascale Breton sur une ré-interprétation du mythe de Phèdre « La Maison de Phèdre », texte lauréat de l’aide nationale à la création Artcena en 2022, ayant également bénéficié du soutien de la Coopération Nantes-Rennes-Brest-Rouen Itinéraires d’artistes, et d’une aide à l’écriture via un dispositif commun entre le CDN de Rouen et la DGCA.
Clément Pascaud est "artiste associé" de l'Université d'Angers, service UA-Culture, le Qu4tre et est accompagné par le PadLOBA/Cie Loba-Annabelle Sergent, espace de création et de débat en 2023-24.
Fin 2023 il crée au Qu4tre "Serena", une commande d’écriture à Marion Solange-Malenfant. Un seul-en-scène où Clément Pascaud interroge la figure iconique de Serena Williams, joueuse de tennis, une héroïne moderne, une source d’inspiration et d'émancipation. Après une trentaine de représentations cette saison, il sera de nouveau en tournée la saison prochaine.
Grâce au compagnonnage-auteur de la DGCA-DRAC obtenu en 2023, Clément Pascaud passe une commande à l’auteur Charif Ghattas, avec lequel il vient d’achever une résidence à La Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon. La pièce « Ce que je sais » (titre provisoire) s’articule autour de l’histoire d’une femme politique, fraîchement nommée Ministre, prise en étau dans un conflit de politique étrangère en Turquie (pièce pour 5 personnages - création en 2026).

Attaché à la médiation artistique et culturelle, Clément Pascaud mène plusieurs actions en direction des collégiens, lycéens, amateurs et à destination des publics des Universités, en particulier à Nantes et Angers : enseignant.e.s-chercheur-euse.s, étudiant.e.s, doctorant.e.s et personnels administratifs…
Dans les actions notables : il met en scène Lucie Thévenet, maîtresse de conférences et directrice de l’UFR de Lettres et de Sciences Sociales dans une conférence théâtralisée « Impossible Phèdre » où elle joue son propre rôle d’enseignante pour une dizaine de dates dans les BU de la Faculté de Nantes. Durant deux années, il met en scène une soirée de stand-up scientifique réunissant les chercheuses et chercheurs sur leurs sujets de recherche.

En lien avec le spectacle « Serena » il est associé aux projets d’action culturelle des théâtres partenaires. Il mène un EAC avec Les Quinconces / scène nationale du Mans dans le cadre du festival « Les Inspirantes » qui aboutit à un podcast sur les modèles féminins, écrit et lu par des collégiens et lycéens manceaux. EAC reproduit à Treillières, Rennes et Machecoul.

Une résidence de territoire en milieu rural est menée avec la saison culturelle de l’Ernée en Mayenne qui aboutira à une création participative « Apprendre à Tomber » écrite à partir d’interviews des sportives, sportifs du bassin mayennais et angevin réunissant acteurs-actrices, amateurs et étudiant.e.s-artistes les 1er et 2 juin 2024 dans le cadre des Olympiades Culturelles et créée in-situ dans l’Aquafitness d’Ernée et le 19 septembre à l’Université d’Angers. Cette pièce participative a été écrite par Maëlle Puéchoultres et Sonia Larue. Durant cette résidence de territoire, Clément Pascaud invite une dizaines d’étudiant.e.s à Angers à participer sous forme de stage au processus de création : de l’interprétation à la production et ainsi faire le pont entre étudiant.e.s urbain.e.s et habitant.e.s des ruralités.

Il collabore régulièrement avec la metteure en scène Mélanie Leray (dramaturgie et collaboration artistique) et la chorégraphe Elise Lerat (acteur).


Marion Solange MALENFANT - Autrice

Formée au Conservatoire de Nantes, Marion Solange-Malenfant travaille d'abord comme comédienne.
À partir de 2014, elle développe un parcours d'écriture et de mise en scène.

En 2015 elle rejoint le Master Mise en scène et Dramaturgie de Paris-X Nanterre. C’est au cours de cette formation que la nécessité de produire ses propres textes dramatiques devient une évidence. Elle suit le travail de Tiago Rodrigues en tant qu’assistante et écrit pendant 3 mois le journal de bord du projet "Occupation Bastille".

Aujourd'hui, elle mène en parallèle son parcours d'interprète, de dramaturge et de directrice d'acteurs (Cie Les Maladroits, Cie Avant l'Averse…). Elle développe aussi l’écriture de ses spectacles et répond à des commandes d’écriture pour d’autres artistes ("Une histoire Autrichienne", Cie les Maladroits 2026).

Elle a écrit et mis en scène "Et la neige de tout recouvrir" (2020). Elle a aussi écrit "La plupart du temps, on tirait les rideaux" (2022).
Elle est la conceptrice de "Conversation partagée/Les faux souvenirs", conférence tout terrain art et science en partenariat avec Fabienne Colombel chercheuse en psychologie cognitive (2022, TU-Nantes).

En 2023, elle a participé à l'atelier de recherche sur la mise en scène dispensé par Joël Pommerat.

En 2019, elle débute sa collaboration avec Clément Pascaud et écrit "Si les Tyrannosaures étaient restés dans l’Arche" (Lecture In Situ Musée d'Arts de Nantes).
En 2022, Clément Pascaud lui passe commande du texte SERENA. (Accueil en résidence à La Chartreuse/Centre National des Ecritures du Spectacle 2023).
SERENA est édité aux Éditions Koïné.

Distribution

Texte Marion Solange Malenfant
Adaptation, mise en scène, jeu Clément Pascaud
Direction d’acteur Mélanie Leray, Manuel Garcie Kilian
Assistante de création Leïla Bertrand
Conseils dramaturgie Christophe Gravouil
Scénographie Louise Sari
Lumière Vincent Chrétien
Musique, son Jérôme Leray
Vidéo, régie son et générale Thomas Guiral
Régie son et vidéo Lucas Gautier
Costumes Tiphaine Pottier
Enregistrement voix off  Thierry Mathieu
Voix off  Yasmine Modestine, Clément Pascaud
Administration Production Christelle Guillotin

Production

Production AU POINT DU SOIR – Cie Clément Pascaud
Coproduction Le THV Théâtre de l’Hôtel de Ville de St-Barthélémy d’Anjou, scène conventionnée d’Intérêt National Art, Enfance, Jeunesse I Le Qu4tre Service Culture de l’Université d’Angers
Avec le soutien de DRAC des Pays de la Loire I Département de Loire-Atlantique I Département du Maine et Loire I Ville de Nantes
Aides à la résidence PadLoba-Cie Loba Annabelle Sergent I Le Qu4tre-Service Culture-Université d’Angers I La Libre Usine-Nantes I EVE scène universitaire Le Mans I ONYX Théâtre de St-Herblain I La Chartreuse Villeneuve-lès-Avignon
Clément Pascaud est « artiste associé » de l’Université d’Angers, service UA-Culture, le Qu4tre et accompagné par le PadLOBA espace de création et de débat en 2023-24

Le texte « Serena » est édité aux Editions Koïné

Ils en parlent

On rit, on sourit, mais on est surtout touché par sa sincérité.(…) La force est dans le jeu, dans l’incarnation et l’opportunité offerte à chacun de retrouver là, au moins pour partie, les clés de sa propre adolescence.

Thé(â)tres - Cyrille Planson

Une proposition touchante et drôle, qui salue avec respect ces sportives malmenées et qui efface aussi les préjugés sur ces passions irrationnelles d’ado pour des sportifs. Une mise en scène efficace, active avec finalement très peu d’objets. C. Pascaud est émouvant, il nous fait rire et sourire constamment durant l’heure que dure le spectacle.

Alter1Info Rennes - Lisenn Morvan

C.Pascaud évite l’ego trip larmoyant en rythmant son spectacle d’une bonne dose de sueur, de cris, d’autodérision et d’humour. Son petit autel télévisuel de divinités féminines où ne manque que Vénus résume bien ce mélange de nostalgie qui nous fait regarder cette satanée adolescence avec un regard à la fois tendre, moqueur et un brin nostalgique.

Le Courrier de l'Ouest - Lelian

© Gregg Bréhin, Thomas Donadieu

Vos contacts à Avignon (pro uniquement)

Christelle GUILLOTIN
06 75 03 17 42 / aupointdusoir@gmail.com

En Votre Compagnie
06 77 32 50 50 / oliviertalpaert@envotrecompagnie.fr

Seul·e en scèneThéâtre

12:00 > 13:05

du 05 au 21 juillet
Jours impairs

Relâche le 17


Intra-Muros Itinéraire /


Spectacle 12:00 > 13:05
À partir de 13 ans

Tarif Plein : 20€
Tarif Off : 14€
Tarif Pro : 10€

Réserver un billet

Suivre, voir, écouter

Vous aimerez aussi