Les Rêves

Les Rêves

Les Rêves

Prix : 17€ – 12€ – 6€

 
les rves 2

© Christiane Robin

De Ivan Viripaev

Théâtre Alibi (Bastia)

Du 9 au 28 juillet à 12h30

Durée 1h30 ( Trajet navette inclus)

«Les drogues nous ennuient avec leur paradis. Qu’elles nous donnent plutôt un peu de savoir.» Henri Michaux

Ils sont cinq, 5 individus coincés entre réel et surréel, délivrant tour à tour leurs rêves, leurs fantasmes, leurs faillites, égrenés en 6 thèmes comme autant de stations d’un chemin de croix très singulier. 6 tableaux hallucinatoires bercés par l’ivresse de la drogue : la Beauté, la Libération, l’Amour, Dieu, le Nirvana et l’Enfer. Ces « héros » sont des toxicomanes. Loin des clichés que l’on associe habituellement aux paradis artificiels, le spectacle explore les fantasmes, les phobies, les fantômes qui peuplent l’inconscient, et tente de trouver de possibles réponses à l’insondable besoin des êtres à être dépendants..

« Le rêve de l’un traverse le corps des autres jusqu’à créer l’harmonie au coeur du chaos. La poétique des corps fi nit par chorégraphier leur descente aux enfers. »  P. Bely – Tadorne

L’auteur

Auteur, comédien, metteur en scène, scénariste et réalisateur, Ivan Viripaev est né en 1974 à Irkoutsk (Sibérie). Il vit à Moscou depuis 2001 où il s’est rapidement imposé comme un leader du mouvement Novaia Drama russe. Ses pièces rencontrent un vif succès dans toute l’Europe. Après les versions françaises de oxygène et genèse n°2, programmées au Festival d’Avignon 2007, Galin Stoev met en scène danse dehli au Théâtre National de la Colline en mai 2011. La création française de les rêves a eu lieu à Bastia en janvier 2011 avec la production de la compagnie Théâtre Alibi..

« J’en ai aimé une mais elle demandait tout le temps des glaces. Elle en a mangé pas loin de deux tonnes de ces glaces. Elle se conduisait comme un enfant, disait qu’elle avait mal aux jambes, que sa salive était marron, en même temps, elle n’arrêtait pas de manger des glaces, d’en manger, d’en manger, d’en manger. Avec elle, je me suis gelé les lèvres, les mains, le nez… En général, ce sont les filles malades qui me plaisent, à condition que la maladie soit moderne, à la page et chaude. Je rêve de me faire contaminer et de me réchauffer parce que l’amour, c’est quand il fait chaud, quand tu dors au chaud. Quand tu dors, c’est l’amour. Seulement en rêve que je me sens chez moi. Les rêves, c’est l’amour et l’amour, c’est les rêves. »

les rves photo 3

© Christiane Robin

Interprètes : Leïla Anis, Catherine Graziani, Karim Hammiche, Xavier Tavera, François Bergoin | Mise en scène : François Bergoin | Lumière : Sylvain Brossard | Traduction : Gilles Morel Tania Moguilevskaia
—————-
En Corse (Bastia) depuis 1984. Une itinérance mondiale pour diffuser un répertoire d’auteurs d’aujourd’hui à la ville comme à la campagne. Convention : Collectivité Territoriale de Corse
Soutien : Ville de Bastia
Partenaires : Corsica Ferries, Corsefret, France Bleu RCFM
 

Contact

Théâtre Alibi
2 rue Notre Dame de Lourdes
Bastia
Responsable de la compagnie :
François Bergoin

Pendant le festival:
Elodie Poignet
Responsable administration/Diffusion
T 06 83 56 50 85
M elodie.theatre.alibi@wanadoo.fr
S www.theatrealibi.com

2018-05-04T17:32:33+00:004 May 2018|2011, Spectacles|