Future/ no future

////Future/ no future

Future/ no future

Future/ no future

Prix : 17€ – 12€ – 6€

 
future-no-future

© Cie Point de Rupture

De Gilles Martin

Cie Point de rupture – Paris

Du 9 au 28 juillet à 20h15

Durée 2h15 ( Trajet navette inclus)

Quelles aspirations pour demain ? Entre illusions passées et désillusions actuelles, l’inspiration manquerait-elle ? Parallèlement à l’écriture de la pièce, Gilles Martin a mené des entretiens filmés avec des adolescents pour les questionner sur le monde dont ils rêvent pour demain. Il a aussi recueilli les témoignages de ceux qui ont traversé les grandes idéologies des années 60-70. Il leur a demandé s’ils ont encore des utopies, un héritage à transmettre, une vision du futur ? Sur le plateau, ces entretiens filmés se mêlent à plusieurs histoires interprétées par trois comédiens. Ils incarnent onze personnages aux prises avec une société gangrenée par l’abondance. Une manière volontairement hybride de questionner notre capacité à changer le monde.

Le metteur en scene

Gilles Martin fonde la compagnie Point de Rupture en 1999 et mène depuis un travail de création autour d’écritures contemporaines fortes et singulières qui place la langue au centre de la dramaturgie. Il met en scène Rouge Noir et Ignorant d’Edward Bond (1999), Décadence de Steven Berkoff (2002), La Ravissante Ronde de Werner Schwab (2004), Les Enfants d’Edward Bond (2006) et Murs de Jean-Gabriel Nordmann (2009). Les spectacles sont joués en France, en Belgique et au Luxembourg. La compagnie Point de Rupture est conventionnée par la Région Ile-de-France et le Conseil Général de l’Essonne

“Future/No Future n’est pas un exercice d’imagination politique. Je n’y propose pas un scénario d’avenir. Mon intention est plutôt de montrer en quoi le monde futur ne devrait pas ressembler au monde d’aujourd’hui. Je m’intéresse à la « crise d’humanité » que traversent mes  personnages. Emportés par un monde confus dont ils ne maîtrisent plus la course, ils s’interrogent sur leur devenir et tentent d’assouvir leur soif de sens. Depuis que nous avons perdu l’espoir de voir la société techno-économique résoudre nos problèmes vitaux, nous traversons une période de désenchantement et d’inquiétude. Pourtant, entre révolution humaine et anéantissement planétaire, tous les scénarios d’avenir sont encore possibles. Le monde de demain reste suspendu à notre imagination.” Gilles Martin

future no future 2

© Alain Moïse Arbib

Auteur et Metteur en scène : Gilles Martin | Comédiens : Catherine Pello, Naïma Ostrowski, Guy Vouillot | Création vidéo : Alain-Moïse Arbib | Création lumières : Maurice Giraud | Création son : Jean-Marc Istria

Production Espace culturel Boris Vian, scène conventionnée des Ulis, Théâtre Brétigny, scène conventionnée du Val d’Orge, Centre culturel des Portes de l’Essonne, Ville de Morsang-sur-Orge et de La Norville avec le soutien d’Arcadi, du Drac Ile-de-France, de la Région Ile-de-France et du Conseil Général de l’Essonne.

 

 

Compagnie Point de Rupture
38 rue Viala
75015 Paris
cpdr@free.fr
www.compagniepointderupture.fr

 

 Responsable administration et diffusion :
Emma Debroise
06 21 53 25 71
emmadebroise@free.fr

 

2018-05-04T17:32:40+00:00 4 mai 2018|2011, Spectacles|