16H15 – Liebman Renégat

////16H15 – Liebman Renégat

16H15 – Liebman Renégat

de Riton LIEBMAN / Mise en scène David MURGIA – L’Ancre (Charleroi – Belgique)

09 LiebmanAlicePiemme
© Alice Piemme

 

 6-24 juillet  2016 (relâche le 18 juillet)

 1h50 (trajet navette compris)

 18€/12,5€/7€ (patinoire)

Riton LIEBMAN a choisi de mettre en scène un renégat qu’il a bien connu : son père Marcel. Un juif de gauche, qui le restera toute sa vie et qui, comble de l’horreur, était pro‐Palestinien. Difficile de grandir dans son ombre ! A travers le portrait de son père, Riton le terrible retraverse les grandes luttes qui ont marqué son époque. Ses souvenirs d’enfance nous ramènent à un certain militantisme post‐mai 68, au respect de ceux qui marchent à contre‐courant… Sans oublier l’importante question de la filiation : comment parvenir à se construire en tant que fils quand l’image du père est si prégnante ? D’anecdotes en moments de grâce, Riton Liebman nous interpelle avec audace et humour à travers un récit orchestré par David Murgia et mis en musique par Philippe Orivel.

RITON LIEBMAN A ma gloire et par moi‐même : A treize ans, et  contre l’avis de ma mère, je me présente au  casting du film Préparez vos mouchoirs de Bertrand Blier. Du coup, en plus d’avoir joué avec Depardieu et Dewaere, je deviens la petite vedette du quartier, ce qui ne m’aide en rien à me taper des filles. Après quelques échecs aux examens d’entrée de quelques écoles de théâtre, je réussis malgré tout à tourner dans d’autres films et je me découvre un goût pour l’écriture. J’écris ainsi pour le Théâtre de Poche de Bruxelles quelques contes urbains (les meilleurs)  et  je  joue  dans  ‘Le  colonel  oiseau’ mis en scène par Derek Goldby. Sinon, j’ai  joué  dans  pas mal  de films  ces  derniers temps  comme ‘Polisse’ de Maïwenn le Besco et suis passé à la réalisation avec ‘Je suis supporter du Standard’. Heureusement, il me reste encore pas mal de temps pour ne rien faire, écrire des CV bidons, boire des cafés par dizaines et me prendre la tête à savoir ce que je vais devenir cet après‐midi.

«Monsieur Liebman ? C’est dommage que vous ne soyez pas mort à Auschwitz.» (…) Mais au fait, qu’a fait mon père pour mériter pareille remarque de la part d’une charmante petite vieille, toute gentille, toute mignonne et que la famille connait un petit peu ? A‐t‐il étranglé des vieillards à mains nues ? A‐t‐il mangé des enfants ? Non, mon père est juif, comme cette brave Madame Katz d’ailleurs, sauf que mon père est un juif un peu particulier… Il est plutôt petit, mais dans la moyenne, 1m72 exactement. Il porte une barbe et des lunettes qui cachent un regard un peu triste et un peu vitreux. Il met souvent un pantalon beige et une veste marron. Rien d’extraordinaire en somme, sauf que mon père est un Juif… pro‐palestinien.

Distribution
Texte : Riton LIEBMAN
Mise en scène :
David MURGIA
Assistants à la mise en scène :
Yannick DURET & Aurélie ALESSANDRONI
Avec :
Riton LIEBMAN et Philippe ORIVEL
Musique :
Philippe ORIVEL
Conception lumière :
Gwenaël LAROCHE
Conception scénographique :
Sarah de BATTICE
Conception images :
Images documentaires SONUMA / documentaire Hugues LE PEIGE      
Régie :
Aurore LEDUC (lumières/vidéo), Benoît PELE (son)
Photo :
Alice PIEMME / AML
Edition :
MAËLSTROM

Production : Théâtre de l’Ancre (Charleroi)
Coproduction :
Théâtre Varia (Bruxelles) et K
Soutien
: La Halte (Liège), le Théâtre de Liège et l’asbl MNEMA – Cité Miroir
Remerciements : ESACT

Contact
Théâtre de L’Ancre
Rue de Montigny 122 – 6000 Charleroi (Belgique)
+ 32(0)71 314 079 | diffusion.ancre@gmail.com
www.ancre.be

Contact Avignon
Vincent DESOUTTER | +32(0)487 87 93 01 – vincent@ancre.be

 

2018-04-14T13:29:57+00:00 11 mai 2015|2015, Spectacles|