15h20 – Le chien, la nuit et le couteau

////15h20 – Le chien, la nuit et le couteau

15h20 – Le chien, la nuit et le couteau

de Marius von Mayenburg – Louis Arene / Munstrum Théâtre, Kingersheim (FR)

LechienLanuit web
© Bekir Aysan

 

 6-26 juillet 2017
(relâches les 12 et 19 juillet)

 1h50 (trajet en navette compris)

19,5€/13,5€/8€ (patinoire)

 

Sorte d’Alice au pays des merveilles horrifique, Le Chien, la Nuit et le Couteau raconte l’épopée du jeune M. qui se réveille dans une ruelle inconnue alors qu’il rentrait d’une soirée avec des amis. Commence alors une traque, relevant autant du rêve éveillé que du cauchemar car la singulière galerie de portraits, hommes, chiens et loups que croise M dans sa folle nuit ne semble pas avoir d’autre but que de lui faire la peau. En une nuit, M. fera l’expérience de l’amour, de la mort et de l’amitié, devenant tour à tour proie et prédateur. Tueur pour ne pas être tué.
Entre deux gradins de spectateurs, se joue une comédie à la drôlerie inquiétante. Une fine double peau épouse les visages des acteurs, artéfact d’un monde déshumanisé et futuriste. Ces figures étranges nous mettent face à nos propres monstres et par un effet de miroir déformant, le monstre sur la scène devient le monstre en nous.

La pièce de Mayenburg est un voyage initiatique déglingué oscillant sans cesse entre le conte traditionnel, la série B, le film noir ou la farce. Elle joue avec nos peurs et nous met face à notre propre barbarie. L’humanité devient monstrueuse mais sous l’effroi affleure le rire. De cet équilibre subtil nait l’histoire d’un Candide noir et apocalyptique, une course-poursuite vers l’émancipation et la liberté.

Formés au Conservatoire National, Lionel LINGELSER et Louis ARENE (ancien pensionnaire de la Comédie-Française) créent le Munstrum Théâtre en 2012 avec un groupe de jeunes acteurs et de créateurs aux univers puissants et singuliers (éclairagiste, compositeur, scénographe…). Un théâtre de légère anticipation, dévasté et insolite, émerge de l’obscurité, du chaos. Les visages des acteurs sont transformés et nous troublent par leur cruauté ou leur naïveté. La réalité se déforme dans un clair-obscur intriguant à la lisière du fantastique.

 

 

 

Court enregistrement audio du spectacle : “La dernière fois que j’ai regardé ma montre”

{play}images/audio/ITW_La_dernieere_fois.mp3{/play}

 
Interview de Louis Arène sur France Culture
{play}images/audio/ITW_France_Culture.mp4{/play}

Distribution
Texte Marius von Mayenburg
Mise en scène Louis Arene
Conception Lionel Lingelser et Louis Arene
Avec Lionel Lingelser, François Praud, Sophie Botte ou Victoire du Bois
Traduction Hélène Mauler et René Zahnd
Dramaturgie Kevin Keiss
Création lumières François Menou
Création sonore Jean Thévenin
Création costumes Karelle Durand (assistée de Camille Ioos et Julien Antuori)
Création masques Louis Arene
Scénographie Louis Arene et Amélie Kiritzé-Topor
Régie lumière Julien Cocquet
Régie son Ludovic Enderlen
Régie plateau Valentin Paul
Editeur : L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté

Production : Munstrum Théâtre
Coproduction : La Filature, scène nationale de Mulhouse avec l’aide de la ville de Mulhouse, la DRAC Alsace, la Région Alsace, le Département du Haut-Rhin. Spectacle sélectionné et soutenu par la région Grand Est.
Soutien : Le Centquatre, La Comédie Française/Paris, Le Taps/Strasbourg, Le Théâtre de Vanves, Le CRÉA et l’Espace Tival/ Kingersheim.

 

Contact
Munstrum Théâtre
23 passage Joffre – 68260 Kingersheim
Anaïs Schlienger (Administratrice) / 06 42 75 56 98
munstrumtheatre@gmail.com
munstrumtheatre.wordpress.com

Contact Avignon
Adeline Bodin (chargée de diffusion) / 06 82 64 03 06 /
bodin-adeline@orange.fr

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

2018-04-14T11:23:43+00:00 20 mars 2017|2017, Spectacles|